Guide des droits et des démarches administratives

VOS DROITS ET DÉMARCHES : Les sages-femmes peuvent-elles pratiquer des vaccinations ?

Les sages-femmes peuvent vacciner la mère et le nouveau-né ainsi que leur entourage, dans le respect du calendrier des vaccinations et dans le cadre de l'exercice de leurs compétences.

Vaccinations pratiquées chez les femmes

Dans le cadre de l'exercice de leurs compétences, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer chez les femmes les vaccinations suivantes :

  • rubéole, rougeole et oreillons,

  • tétanos,

  • diphtérie,

  • poliomyélite,

  • coqueluche,

  • hépatite B,

  • grippe,

  • papillomavirus humain,

  • méningocoque C,

  • varicelle.

Vaccinations pratiquées chez les nouveaux-nés

Dans le cadre de l'exercice de leurs compétences, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer chez les nouveaux-nés les vaccinations suivantes :

  • BCG,

  • hépatite B en association avec des immunoglobulines spécifiques anti-HBs chez le nouveau-né de mère porteuse de l'antigène HBs,

  • hépatite B des nouveaux-nés à Mayotte et en Guyane, selon le calendrier vaccinal en vigueur dans ces collectivités.

Vaccinations pratiquées dans l'entourage de l'enfant ou de la femme enceinte

Dans le cadre de l'exercice de leurs compétences, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer auprès des personnes de l'entourage de l'enfant ou de la femme enceinte les vaccinations suivantes :

  • rougeole et oreillons,

  • tétanos,

  • diphtérie,

  • poliomyélite,

  • coqueluche,

  • hépatite B,

  • grippe,

  • infections invasives à méningocoque C,

  • infections invasives à Haemophilus Influenzae de type B.

Les informations de cette fiche ne sauraient préjuger de l'examen individuel de votre situation par l'administration compétente.
Modifié le 20/10/2016
source www.service-public.fr